Free Mobile – Xavier Niel entend à nouveau « diviser par deux les prix »

Article écrit par Thibault Vlacich le vendredi 22 novembre 2013 à 17:52

France 2 diffusait hier un reportage sur la 4G dans le magazine Complément d’enquête, dont l’angle était clairement les promesses non tenues des opérateurs. Cartes de couverture 4G approximatives, couverture en intérieur moins bonne qu’à l’extérieur, patron de Bouygues Telecom hésitant… Invité en plateau, Xavier Niel (fondateur de Free) a tiré parti de ce tableau assez sombre pour justifier la position passive de Free Mobile :

« [Les opérateurs concurrents] ont décidé d’ouvrir plus vite que prévu leur réseau et après on voit ce que l’on a vu dans le reportage, c’est à dire que ça marche dans la rue et dès que vous rentrez dans un bâtiment ça ne fonctionne pas. »

xn-complement-enquete-fr2

Le fondateur de Free parle en connaissance de cause, les premiers mois de Free Mobile ayant été émaillés de dysfonctionnements techniques. Et de continuer sur l’argument tarifaire :

« Ils se sont sentis obligés d’avancer le lancement de la 4G afin d’augmenter leur prix et engranger toujours plus de bénéfices. […] On les laisse monter leur prix tranquillement pour revenir et recommencer par rediviser par deux les prix du marché. »

Xavier Niel aura en effet peu d’effort à faire pour tenir sa promesse. Les forfaits 4G d’Orange, SFR et Bouygues Telecom commencent tous à 30 € par mois au minimum. En ajoutant simplement la 4G à son forfait à 19,99 €, le nouvel entrant serait déjà 10 € moins cher que ses concurrents. Avec la réduction à 15,99 € pour les abonnés Freebox, Free Mobile serait bien (quasiment) deux fois moins cher.



Sondage

Quel est votre jeu de l'année ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...