4G LTE : Free dépose un recours

Article écrit par Thibault et corrigé par Tomboss le Wednesday 24 August 2011 à 00:24

Le quotidien Le Figaro nous apprend ce mardi qu’Iliad, société mère de Free et Free Mobile, a déposé un recours auprès du conseil d’État, dans le cadre de l’attribution des licences 4G LTE. En effet, le trublion des opérateurs juge que le système d’enchère mis en place par l’État serait discriminatoire envers les opérateurs ayant un (relatif) petit capital. « Free a saisi le Conseil d’État en invoquant la discrimination qu’entraîne le paiement immédiat des licences », écrit le quotidien. « En clair, le groupe fondé par Xavier Niel conteste les modalités de paiement retenues, qui favoriseraient les groupes aux poches profondes par rapport aux acteurs plus petits », ajoute-t-il.

Une audience serait attribuée à Free le 30 aout prochain, aux côtés de Bouygues Telecom et du syndicat CFE-CGC, qui avaient tous deux déposé un recours pour la même raison. L’État a fixé dans un décret du 1er juin à 1,8 milliard d’euros le plancher pour les fréquences dans la bande de 800 MHz et à 700 millions pour la bande de 2,6 GHz, jugée de moins bonne qualité. Actuellement, quatre opérateurs disposent d’une licence mobile de génération précédente, en 3G : France Télécom, SFR, Bouygues Telecom et depuis peu Iliad. Ils sont tous potentiellement candidats pour la nouvelle génération de fréquences. Cependant, Free pourrait profiter de son actuelle licence Wimax et demandant son recyclage en bandes de fréquences 4G LTE, comme nous vous l’indiquions il y a quelques semaines.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *