Soirée de lancement Deus Ex

Article écrit par Thibault et corrigé par Fofif le Saturday 27 August 2011 à 16:27

Nous avons assisté jeudi à la soirée de lancement du très attendu Deus Ex : Human Revolution dans le prestigieux cadre du cinéma Max Linder Panorama. Voici notre compte-rendu.

À l’occasion du lancement de son titre, Deus Ex : Human Revolution, Square Enix a organisé jeudi soir un évènement spécial au cinéma Max Linder Panorama à Paris (près du théâtre des nouveautés) réservé à la presse et à quelques fans chanceux ! Cette soirée, présentée par notre confrère de Gameblog, Julien Chieze, avec la présence de David Anfossi, producteur du jeu, Jean-François Dugas, Game Director et de deux spécialistes du transhumanisme, Jean-Claude Heudin et Ariel Kyrou, a été l’occasion pour le studio d’Eidos Montreal de nous présenter en détails son jeu et d’organiser un court débat sur le transhumanisme et l’augmentation humaine, sujet au coeur du jeu.

La soirée a commencé sur le magnifique trailer du jeu, qui a d’ailleurs remporté l’honneur du meilleur trailer de l’année 2010 sur PCTouch, qui donne un magnifique effet sur l’écran géant du cinéma et capte avec attention le public. Pour commencer, David Anfossi et Jeans-François Dugas nous ont expliqué rapidement l’histoire du jeu, et notamment la création du studio Eidos Montréal, dont il s’agit du premier jeu. Ils ont en effet accepté de monter Eidos Montréal car, pour reprendre leurs termes, Square Enix leur avait donné carte blanche. Ils ont ainsi eu l’opportunité de prendre des initiatives rares dans le milieu, afin de permettre le contrôle le plus fin de la réalisation et faciliter les échanges efficients entre les différents métiers représentés.

S’est ensuivi un débat sur le transhumanisme et l’Homme augmenté qui, même s’il était fort passionnant, ne nous intéresse pas trop ici sur PCTouch. On ne s’attardera que très peu dessus. Digressant un peu trop sur un débat philosophique et socio-culturel, il a néanmoins été l’occasion d’en connaître un peu plus sur le background du jeu, et sur les raisons qui ont poussé le studio à traiter ce sujet dans leur jeu. Jean-François Dugas a en effet évoqué un pan de scénario qui n’a pas été développé dans le jeu, faute de temps, et qui tournait autour du contrat de travail d’Adam Jensen chez Sarif Industries. Celui-ci précisait bien l’acceptation de la part du salarié de recevoir des augmentations. Ainsi, Adam Jensen n’a peut-être pas demandé à être augmenté, mais on peut penser qu’il avait pris ce “risque” en connaissance de causes au moment de la signature de son contrat. David Anfossi a d’ailleurs précisé que si Adam était augmenté au début du jeu afin de survivre à l’accident qui lui est arrivé, le joueur garde la possibilité de ne plus du tout augmenter le héros dans la suite du jeu. C’est donc une véritable réflexion sur le transhumanisme qui s’opère dans le jeu.

Enfin, la soirée s’est terminée sur une présentation live du jeu, effectuée par Jean-François Dugas, non pas dans la douleur, et qui nous rappelle que “créateur de jeu ne veut pas dire bon joueur”, comme l’a souligné avec humour Julien. Cette présentation commentée par David Anfossi a été pour nous l’occasion de découvrir les différentes possibilités qui s’offrent dans le jeu : infiltration, bourrinage, camouflage ou encore l’utilisation d’un chemin secondaire.

Voilà pour notre compte-rendu de cette soirée ! Nous remercions sincèrement Square Enix France pour l’organisation de la soirée, et de nous y avoir invité !



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *