Le faux bug Facebook

Article écrit par alexol71 et corrigé par Fofif le Thursday 4 October 2012 à 08:12

La CNIL nous livre enfin sa conclusion sur le fameux bug Facebook qui a été détecté il y a quelques jours. Après une enquête conjointe entre la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, et les différentes branches de Facebook, il en ressort que ce prétendu bug n’en est pas un. Petit rappel pour ceux qui ne seraient pas au courant, un dysfonctionnement aurait entraîné il y a quelques jours la publication d’anciens messages privés, désormais rendus public.

La CNIL a donc mené l’enquête, et nous apprend dans un premier temps que les messages concernés sont uniquement des messages dits de “mur à mur”. Cependant, avant 2010 le système mis en place sur le réseau social n’était pas le même que celui en place maintenant. C’est pour cela que les utilisateurs se servaient de la fonction “Wall-toWall” pour communiquer de manière plus privée. Cependant, entre 2009 et 2010, Facebook a modifié son système, et a changé des paramètres de confidentialité. Les messages écrits par les utilisateurs qui pensaient envoyer des messages privés, ne l’étaient donc plus si ils n’ont pas été pas vigilants.

C’est ainsi que depuis le passage automatique à la Timeline, qui archive les messages et actions depuis votre inscription sur Facebook, les messages ont pu être accessibles publiquement. Il ne s’agit donc ni d’un bug ou d’un dysfonctionnement quelconque. La CNIL en a également profité pour faire quelques recommandations concernant la vie privée des utilisateurs sur le réseau social.

Commentaires sur "Le faux bug Facebook"



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *