Piratage du réseau de l’Élysée

Article écrit par Siuuz et corrigé par alexol71 le Friday 23 November 2012 à 15:35

En mai dernier, l’Élysée aurait été piraté par les États-Unis.  En effet, les attaquants auraient créé un compte fictif sur le réseau social Facebook, pour pouvoir discuter avec des personnes ayant accès au réseau de l’Élysée. Après quelques échanges, se faisant passer pour des proches, ils ont envoyé l’adresse d’un site ressemblant au site visé par les pirates. Ne voyant pas la différence, les personnes ayant accès au réseau se sont connectées via ce faux site, ce qui a permis de récupérer les identifiants de connexion.

Les hackers auraient ensuite envoyé un virus sur le site, qui aurait été transmis sur des ordinateurs dont ceux de plusieurs conseillers importants de l’ancien président. Une cyberattaque qui a permis de récupérer des informations diverses, dont certaines très sensibles. L’attaque vient, d’après la sécurité de l’Élysée l’ANSSI, des États-Unis.

Ce virus ayant été identifié par l’ANSSI, serait un ver informatique très puissant nommé Flame. D’après Kapersky la création d’un ver de ce genre demanderait beaucoup de moyens auxquels seul un grand pays aurait accès. Cette technique utilisée pour reproduire un site qui consiste à récupérer les identifiants de personnes est illégal, ce genre de sites possède un nom : un site de Phishing (ou encore d’hameçonnage en français).



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *