Même pas le temps de se remettre de nos émotions de l’excellent Deus Ex : Human Revolution que Square Enix remet le couvert avec un nouveau chapitre téléchargeable pour le jeu du studio Eidos Montreal. Eidos Montréal réussira-t-il à faire aussi bien que l’original dans ce DLC ? Réponse dans notre test. Attention : si vous n’avez pas encore joué à Deus Ex : Human Revolution, ce test peut contenir du spoil.

Souvenez-vous, c’était au beau milieu de l’aventure de notre héros. Adam Jensen s’enfermait dans une capsule de survie située sur un bateau pour un long voyage de 3 jours afin de retrouver sa petite amie, Megan Reed à Singapour. Mais que lui est-il donc arrivé durant ce voyage ? C’est ce à quoi tente de répondre ce contenu téléchargeable, intitulé “Le Chaînon Manquant”. Mais ce n’est pas pour autant que ce contenu a été retiré à la dernière minute du jeu afin d’être monnayé ultérieurement. En effet, le chaînon manquant, qui est un standalone se lançant indépendamment du jeu de base, possède un moteur grandement amélioré et beaucoup plus stable, offrant de magnifiques effets de météo et volumétriques, ainsi que des temps de chargements fortement réduits et un framerate plus généreux.

Le chaînon manquant démarre alors qu’Adam, attaché à une chaise, subbit un passage à tabac en règle après avoir été découvert sur le bateau dans lequel il avait embarqué clandestinement. Après une longue cinématique, Adam va devoir fuir de la pièce dans laquelle il est enfermé et retrouver son équipement. Les premières minutes du jeu s’effectuent donc sans aucun équipement, ni arme, ni armure, ni augmentation, offrant une nouvelle dimension au gameplay. Outre cet artifice de gameplay, c’est ici encore le level design qui fait des merveilles. Bien qu’extrêmement linéaire, l’immensité du niveau, que vous pourrez parcourir sans aucun temps de chargement, offre un véritable plaisir de jeu et nous donne envie de fouiller les moindres recoins du bateau regorgeant d’objets à récupérer pour boucler à 100% l’extension.

Même si le scènario est ici un peu retrait, il n’en reste pas moins assez passionnant, mystérieux et particulièrement immersif, faisant la part belle à l’infiltration avec des environnements tout en verticalité où il faut se méfier de la propagation du son, du moins dans la première partie du DLC. La suite est, quant-à-elle, un peu plus convenue, certaines situations laissant même un arrière-goût de réchauffé pour qui a déjà bouclé Human Revolution. Elle implique également quelques allers-retours fastidieux, sachant que la dernière scène du jeu impose de parcourir en sens inverse des environnements déjà traversés, mais désormais truffés de pièges et de gardes en alerte, ce qui rend l’infiltration assez ardue. Concernant la durée de vie, il faut bien compter entre 3 et 4 heures pour boucler ce chapitre supplémentaire, ce qui est plutôt pas mal pour un DLC.

C’est donc une extension soignée, mais peu innovante, que nous offre le studio de David Anfossi avec ce “Chaînon Manquant” pour Deux Ex : Human Revolution, possédant une durée de vie plutôt honorable et un scènario déjà vu mais pas pour autant inintéressant. On notera enfin une légère amélioration d’un point du vue graphique et de l’optimisation. Un achat indispensable si vous avez aimé le jeu de base et que vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire d’Adam.

Thibault, le Wednesday 26 October 2011.